CR Boeny et DG des Douanes : à la vérification des conteneurs de bois précieux

Vue la persistance des rumeurs sur des détournements présumés des bois précieux et des tonnes de riz avarié stockés au port de Mahajanga ces derniers temps, le Chef de Région Boeny Saïd Ahamad Jaffar et le Directeur Général des Douanes, Raminomanana Haja Arizaka ont effectué une descente sur place pour vérifier si de telles allégations sont fondées ou non dans la matinée du Vendredi 26 septembre 2014, assistés de leurs délégations respectives.

S

                   Dés leur arrivée, les visiteurs ont bien remarqués que les 276 conteneurs de bois précieux ont été scellés de bout en bout par un câble. Ce qui veut dire que déplacer un conteneur est une opération délicate et peut éveiller les soupçons si on décide de les détourner. Deux conteneurs ont été choisis au hasard pour une vérification à l’intérieur sous les regards des propriétaires des marchandises. Résultat : les bois précieux composés en majorité de palissandres et de bois ordinaires,  ont été encore entassés dedans sans manquement. Les produits étaient loin d’être de bois de rose comme on a fait croire depuis un certain temps.

S

                 Notons que ces conteneurs ont été bloqués au port de Mahajanga depuis le mois de novembre 2010. Pourtant une décision de justice a été délivrée portant autorisation d’exportation de ces bois vers la Chine. Malgré ce retard de livraison, les preneurs chinois espèrent l’arrivée de ces bois à bon port d’ici peu.

Puis, les délégations se sont dirigées vers l’entrepôt où les 8895 sacs de riz avarié ont été stockés depuis le mois de Mars dernier. Là aussi, même constat, rien à signaler. Rappelons que 597 t de riz ont été exportés vers l’Ile Maurice au début de l’année, mais sur place, ces produits ont été submergé par les eaux à cause des intempéries qui y ont sévi. Du coup, ils sont devenus impropres à la consommation et ont été rapatriés à Madagascar. Depuis,  la Région Boeny s’est engagée à détruire par le feu cette quantité de riz avarié. 152 t ont été ainsi brûlés depuis.

Mahajanga,  le 26 Septembre 2014

Remerciements,

Luc Fabien RAOELIARISEHENO

Attaché de presse du CR Boeny

Tél: 033 23 401 21