Education et Formation

Les établissements scolaires existants :

D’après la DREN Boeny , en année scolaire 2012-2013 :

  • Au niveau du PRIMAIRE, la moitié des établissements sont des types publics (454 établissements), et la moitié restante se subdivisent en types privés (216) et communautaires (236).
  • Tandis qu’au niveau du CEG, 70% des établissements (108) sont des type privés, 26% (41) publics et 4% (6) communautaires.
  • Et finalement, au niveau des LYCEES, 81% des établissements (39) sont des types privés, 19% (9) publics et il n’y a aucun établissement communautaire.

men1 (source : DREN Boeny , année scolaire 2012-2013)


Effectif des enseignants par niveau et par District dans les établissements publics et privés :
IV-2 : Les personnels enseignants :

men2

(source : DREN Boeny , année scolaire 2012-2013)

Au niveau des établissements PRIMAIRES :

  • il ya beaucoup plus d’enseignants publics (72%) que privés (28%)
  • la majorité des enseignants publics ne sont pas des fonctionnaires mais payés par le FRAM (66%), sauf dans le district de Mahajanga I où 38% des enseignants publics seulement sont des enseignants FRAM.
  • Au niveau du CEG :
  • il ya beaucoup plus d’enseignants privés (62%) que publics (38%)
  • le pourcentage d’enseignants FRAM diminue jusqu’à 27%, sauf dans le district de Mahajanga II et de Soalala où ce pourcentage atteint respectivement le 51% et le 41%.
  • Au niveau des LYCEES :
  • il ya beaucoup plus d’enseignants privés (63%) que publics (37%)
  • le pourcentage d’enseignants FRAM diminue jusqu’à 23%, sauf dans le district de Soalala et d’Ambatoboeny où ce pourcentage atteint respectivement le 43 et le 41%.

 

IV-3 : Effectif des élèves :

men3 (source : DREN Boeny , année scolaire 2012-2013)

Au niveau des établissements PRIMAIRES :

En général, ce sont les établissements publics qui assurent la scolarisation de la majorité (76%) des élèves scolarisés, sauf dans le district de Mahajanga I où on constate le cas inverse (64% des élèves sont scolarisés aux établissements privés).

  • Au niveau des CEG :

En général, les élèves sont scolarisés à moitié plus dans les établissements privés (54%) que dans ceux du public (46%). Mais ce cas général se constate seulement dans le district de Mahajanga I où 70% des élèves sont scolarisés au niveau des établissements privés et les 30% restants  au niveau des établissements publics, tandis que dans les 5 districts restants, la majorité des élèves sont scolarisés dans les établissements publics, avec un cas extrême du district de Soalala où 82% des élèves sont scolarisés au niveau des établissements publics.

  • Au niveau des LYCEES :

En général, les élèves sont scolarisés à moitié plus dans les établissements privés (55%) que dans ceux du public (45%). Mais ce cas général se constate seulement dans le district de Mahajanga I et d’Ambatoboeny où respectivement, 69% et 55% des élèves sont scolarisés au niveau des établissements privés, tandis que dans les 4 districts restants, la majorité des élèves sont scolarisés dans les établissements publics, avec un cas extrême du district de Mahajanga II où 83% des élèves sont scolarisés au niveau des établissements publics.

Ratio « élève/enseignant » :

Situation du Ratio « Elève/Enseignant »  par niveau et par District :

men4
(source : DREN Boeny , année scolaire 2012-2013)

Si la norme établit par la politique de l’état pour 2012 est d’avoir un nombre d’élève compris entre 30 à 40 pour 1 enseignant, on voit qu’en général , la région Boeny est dans la norme , sauf quelques cas comme :

  • dans le district de Mahajanga II où on a 47 élèves pour 1 enseignant aux établissements publics
  • dans le district de Mahajanga I et de Soalala où on a 44 élèves pour 1 enseignant aux établissements publics
  • dans le district d’Ambatoboeny où on a 11 élèves pour 1 enseignant aux établissements privés

 

IV-5 : Ratio « élève/salle de classe » :

Situation du Ratio « Elève/Salle de classe »  par niveau et par District :

men5
(source : DREN Boeny , année scolaire 2012-2013)

Si la norme établit par la politique de l’état pour 2012 est d’avoir un nombre d’élève compris entre 30 à 40 par salle de classe, on constate :

  • un sureffectif des élèves par salle de classe à tous les niveaux des établissements publics : les cas extrêmes s’observent dans le district de Mahajanga I et de Mitsinjo où ce Ratio atteint respectivement le chiffre de 74 et 71 élèves par salle de classe.
  • une situation normale à tous les niveaux des établissements privés , sauf cas extrêmes dans le district de Soalala où 3 élèves seulement occupent une salle de classe au niveau du Lycée privé , dans le district de Mahajanga II où 5 élèves seulement occupent une salle de classe au niveau du Lycée privé et dans le district de Soalala où 7 élèves seulement occupent une salle de classe au niveau des CEG privés.

 

ACCES DE LA POPULATION A LA FORMATION :

D’après la DREN en 2009, il existe 32 centres de formation professionnelle  dans la région Boeny , dont la majorité se trouve à Mahajanga I.

men6
(source : DREN Boeny , 2009)

ACCES DE LA POPULATION AUX ETUDES UNIVERSITAIRES :

Dans le domaine de l’enseignement supérieur, Mahajanga ville est dotée d’une université de la Faculté des Sciences et de la Faculté de Médécine à Ambondrona et d’une Institut d’Odonto-Stomatologie Tropicale de Madagascar ( IOSTM ) à Majunga Be. Des formations en informatique et en langues étrangères sont également prodiguées au sein de l’Université.

Le tableau ci-dessous résume les 13 filières existantes :

men7
(Source : Université de Mahajanga , 2011)