GENERALITES SUR LA REGION BOENY

I-1 : Localisation :

La Région Boeny Située sur la partie Nord-Ouest de l’île de Madagascar.

Elle est délimitée :

–        Au Nord par le canal de Mozambique

–        A l’Est par la Région de Sofia

–        A l’Ouest par la région de Melaky

–        Au sud par la région Betsiboka

I-2 : Délimitation administrative :

La Région Boeny est subdivisée en 06 Districts  dont  Mahajanga I  comme Chef lieu de Région, Mahajanga II au nord, Soalala à l’extrême sud-ouest, Mitsinjo à l’ouest, Marovoay au centre–sud et Ambato-Boeni à l’est.

carte mada carte

Elle occupe une superficie totale de 29.826 Km².

DISTRICT SURFACE (Km²)
AMBATO-BOENY 8 028
MAHAJANGA I 57
MAHAJANGA II 4 721
MAROVOAY 5 629
MITSINJO 4 601
SOALALA 6 790
REGION BOENY 29 826

(source : fichier vectoriel du FTM)

Les 06 districts sont subdivisés en 43 communes , dont 04 communes urbaines (Mahajanga I , Marovoay , Ambato-Ambarimay , Soalala s) et 39 communes rurales (selon le décret n°2011-0042 du 26 janvier 2011).

A leur tour , les 43 communes sont subdivisées en 509 fokontany (selon le DAGT Boeny en 2011).

 I-3 :Relief :

Donnant sur la mer, du côté du Canal de Mozambique, la Région Boeny possède un relief varié :

–        Sur la région littorale, de vastes plaines fertiles qui longent  les grands fleuves et la côte maritime ( plaines de Madirovalo, d’Anjiajia, d’Ambato Boeni, grande plaine rizicole de Marovoay, plaines de Mitsinjo, …) ;

–        Des zones sablo-grésieux  : transition entre plateau et baiboho

I-4 : Hydrographie

Par ailleurs, la région est largement drainée par un réseau hydrographique particulièrement dense qui met à sa disposition un capital eau estimable, susceptible de dynamiser les activités liées au transport fluvial et maritime, à l’alimentation en eau et à l’énergie hydroélectrique.  Les principaux fleuves sont : la Betsiboka, la Mahavavy et la Mahajamba.

Ce réseau est complété par la présence de grands lacs, tarissables ou permanents, avec des plans d’eau favorable à la pêche continentale et au transport fluvial, dont le lac Kinkony, le deuxième de l’île en superficie après l’Alaotra.

I-5 : Pédologie :

En matière de pédologie, les sols de la région sont composés par trois grands types de sols, d’origine ferrugineux tropicaux : Les sols des tanety latéritiques rouges, qui dominent  en petite partie sur Ambato Boeni, Soalala, Mitsinjo, Marovoay et Mahajanga II.Les sols hydromorphes des bas-fonds ou de plaines, qui occupent en général les parties amonts où commencent les mangroves, c’est-à-dire quelques kilomètres des embouchures des grands fleuves : Mahavavy, Betsiboka et Mahajamba .Les baiboho, qui se trouvent sur les bourrelets de chaque berge des grands fleuves précédents.

Les petites parties des zones littorales sont constituées par des dunes de sables peu fertiles et des marécages d’eau douce, qu’après quelques travaux sommaires faits par les paysans, représentent l’essentiel des rizières rencontrées dans la Région.

Carte pédologique de la Région Boeny (Source BD 500 FTM)

 carte pedo

Formations végétales

Les formations végétales, quant à elles, sont diversifiées grâce aux conditions naturelles de la région : des mangroves, des forêts denses sèches réputées pour leurs essences nobles, des forêts ombrophiles, des savanes, des formations marécageuses qui constituent autant de ressources en matière de potentialités.

Les différents écosystèmes forestiers :

Types d’écosystèmes (forêts) Superficie
Forets denses sèches 802 843,33 ha
Forêts denses sèches dégradées 6 518,73 ha
Forêts rupicoles et/ou alluvions 4 927,35 ha
Mangroves 73 921,40 ha
TOTAL 888 210,81 ha

 (Source :  TBE Boeny, ONE 2008)

Climat et pluviométrie

Le climat de la région est de type tropical sec à saisons contrastées, où la chaleur est une constante (moyenne annuelle de 32,3°C d’après l’ASECNA Mahajanga en 2013). Il est rythmé par l’alternance d’une saison pluvieuse qui s’étale généralement de Novembre à avril avec une moyenne annuelle de 3012 mm d’eau en 2013 d’après l’ASECNA Mahajanga, et d’une saison sèche d’avril à Octobre. Par ailleurs, la région est régulièrement visitée par des cyclones. Les vents sont modérés avec prédominance de l’alizé.