DREN Boeny : passation et promesses

La passation de service entre les deux DREN (Directeur régional de l’éducation nationale) de Boeny s’est effectuée dans la matinée du 17 octobre 2014 au bureau régional à Ampisikina Mahajanga. Le sortant, Mr Zaranaina Tohanaina Ernest,  ayant dirigé  l’éducation nationale de la région pendant 12 ans, a passé le flambeau à  Mr Samuel Christophe.

Sélectionné  par  l’Etat à l’issu de l’appel national à la candidature au poste de Directeur Régional de l’Education Nationale, Mr Samuel Christophe a été nommé par le Conseil des ministres du 08 octobre 2014  pour diriger ce poste dans le Boeny. C’est un ancien sénateur, puis membre du Conseil supérieur de la Transition et Chef de division de l’enseignement civique auprès du ministère de tutelle.

SAprès 12 ans d’exercices, le directeur sortant Zaranaina Tohanaina Ernest a cédé fièrement son poste à Mr Samuel Christophe. J’ai fait le maximum  possible a-t-il dit, comme preuve, environs 1700 établissements en dur ont été bâtis tout au long de ma carrière dans toute la région Boeny. Et  d’innombrables enseignants ont été recrutés, s’est-il félicité tout en remerciant ses collègues et collaborateurs, et du coup,  souhaitant une bonne continuité du service au nouveau dirigeant.

Quant au nouveau DREN,  il a annoncé qu’il a déjà élaboré des plans de développement de l’éducation à court, à moyen et à long terme qui se conjuguent parfaitement à la politique intérimaire de l’éducation de l’Etat et qu’ il  a promis de mener à bon escient tout en accélérant le rythme de réalisation.

Il a fait savoir que la régularisation des enseignants FRAM de Boeny qui répondent aux exigences de l’Etat se fera bientôt avec un quota de 87 postes par circonscription scolaire.

Le dynamisme de l’ancien directeur va donc être amplifié par le zèle du nouveau, promettant ainsi un nouvel élan et un changement positif au monde de l’éducation de Boeny.