Atelier sur la sécurité : une participation massive

La Région Boeny a organisé le mercredi 05 Novembre 2014 un atelier sur la sécurité. La salle de réunion bondée de l’hôtel « Les Roches Rouges » à Mahajanga témoignait l’importance du sujet aux yeux des participants composés d’autorité administrative, civile, militaire, de partenaires socio-économiques, d’opérateurs économiques et de la société civile. Plus de 180 personnes ont répondu à l’appel parmi eux les « karana » et les « vazaha » résidents et en activité dans la Région, car la sécurité est une affaire de tous.

SLe Chef de Région Saïd Ahamad Jaffar a donc vu juste sur la nécessité de tenir cet atelier qui a pour thème « La sécurité, gage du développement réel de la Région Boeny » car ces dernières semaines on a vu la recrudescence des actes de banditisme comme les braquages à main armée, du kidnapping dans les zones urbaines et le vol de bœufs dans les zones rurales. Et surtout les litiges fonciers et les problèmes qui en découlent. Il a lui-même livré un exposé de 45 minutes sur les conséquences de l’insécurité dans la Région afin que l’assistance puisse être alertée par la situation.

Les participants ont été divisés en deux groupes afin d’identifier les problèmes  liés à l’insécurité dans le milieu urbain d’un côté, et dans le rural de l’autre. Aux deux groupes de travail de  proposer par la suite,  des solutions efficaces et durables pour les villes et les campagnes. D’ici quelques semaines, des résolutions sortiront suite à cet atelier a déclaré le Chef de Région parce que l’insécurité constitue un frein au développement  de tous les secteurs confondus, si on ne cite que l’éducation, le commerce, l’agriculture et l’élevage. Il s’est également engagé à suivre de près l’application de ces résolutions.

D’autres concertations verront le jour prochainement dans le but de tout revoir en détail, notamment, la redynamisation du Comité Régional pour la Sécurité qui a été créé en 2010 où l’insécurité semblait atteindre son pic dans les six Districts qui composent la Région Boeny.

Atrik’asa momba ny fandriampahalemana: nahasarika mpikatroka maro

Nikarakara atrik’asa momba ny fandriampahalemana ny Faritra Boeny ny alarobia 05 novambra lasa teo. Feno tanteraka ny efi-trano nandraisana ireo mpandray anjara tao amin’ny hotely « Les Roches Rouges » Mahajanga manambara fa zava-dehibe eo imason’ny maro ny fandriampahalemana. Hita tao avokoa ireo manam-pahefana ara-panjakana, sivily, miaramila, ny mpiara-miombon’antoka eo amin’ny lafiny sosialy sy ara-toekarena, ny mpandraharaha sy ny fiaraha-monim-pirenena. Maherin’ny 180 ireo namaly ny antso, nahitàna karana sy tera-tany vahiny satria raharahan’ny rehetra ny fandriampahalemana.

Azo lazaina fa masa-bary mainty kitoza ity atrik’asa nokarakarain’ny Lehiben’ny Faritra Boeny Saïd Ahamad Jaffar ity, izay nandinihana ny loha-hevitra, “fandriampahalemana, antoky ny fampandrosoana marina ho an’ny Faritra Boeny”. Satria tato ho ato, hoy ihany izy, dia tsapa fa nirongatra ny asan-jiolahy toy fanafihana mitam-piadiana, ny fakana olona an-keriny ho an’ny eto an-drenivohitra ary ny halatr’omby eny ambanivohitra. Manginy fotsiny ny korontana sy olana ateraky ady tany.  Nanao famelabelarana nandritra ny 45 minitra mihintsy ny tenany mba hampahalalana ireo nasaina ny vokatry ny tsy fandriam-pahalemana eto anivon’ny Faritra.

S Nozaraina roa ireo mpiantsehatra mba hampivoitra ny olana momba ny tsy fandriam-pahalemana sy hanolotra vahaolana tandrify sy maharitra ho an’ny tanàn-dehibe sy ho an’ny any ambanivohitra. Afaka herinandro vitsy dia hivoaka ny fehin-kevitra azo avy amin’ny atrik’asa hoy ny Lehiben’ny Faritra satria sakana ho amin’ny fampandrosoana rehetra ny tsy fandriampahelemana raha tsy hiteny fotsiny afa-tsy ny lafiny fampianarana, ny varotra sy ny tontolo ambanivohitra. Fanambiny napetrany ny hanara-maso akaiky ny fampiharana ireo fehin-kevitra ireo hitandrovana ny tsy fandriampahalemana.

Hisy ihany koa fivoriana hafa ao aorinan’ity atrik’asa ity hijerevana amin’ny antsipirihany ny vahaolana, indrindra amin’ny fanomezana aina indray ilay Komity Manokana momba ny Fandriampahalemana izay natsangan’ny Faritra Boeny ny taona 2010 raha navaivay ny fandrobana nanerana ireo distrika enina teto amin’ny Faritra.