SAC : une politique de l’Etat apprécié dans la région Boeny

Boeny affirme sa volonté de s’avancer dans le sens des normes en  réalisant  le Schéma d’aménagement communal (SAC) au profit de ses 43 Communes. Actuellement, 12 d’entre-elles possèdent cet outil de développement dont  10 ont été déjà approuvés par le ministère d’État chargé des Infrastructures, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire.

Le 18 novembre 2014, à la Maison de la culture Mahajanga,  deux nouvelles autres Communes du District d’Ambato Boeny,  à savoir Ambato Ambarimay et Andranomamy ont ainsi procédé à la présentation des résultats des consultations  d’avis techniques pour la réalisation de leur SAC respectif.

Les équipes techniques représentantes de différents départements ministériels  directement concernés s’y sont concertées pour apporter une amélioration aux résultats de l’enquête préétablis par les deux Communes. Le dossier attendra ensuite l’approbation du ministère de tutelle.

SPar contre, trois autres Communes dont Anjiajia District d’Ambato Boeny, Katsepy de Mitsinjo, et Ambolomoty de Marovoay, ont signé chacune leur Charte de responsabilité relative à leur SAC respectif le 19 novembre 2014 à l’hôtel les Roches Rouges Mahajanga.

Le Directeur du développement régional de Boeny, Mr  Johanesa Fernand a souligné que le SAC est un outil indispensable pour le développement mais pour qu’il y ait des résultats positifs il est impératif d’appliquer les résolutions qui y figurent. Aussi,  il invite toutes les parties  prenantes à s’entraider et à s’impliquer.

Des certificats ont été décernés aux équipes techniques des Communes par la coopération germano-malgache GIZ Environnement qui soutient financièrement et techniquement l’élaboration des SAC dans le Boeny  avec la collaboration de l’Ambassade de France et de  l’ONG Sifaka.

La Région, à travers ces Communes bénéficiaires, espère déjà l’intérêt que porteront les investisseurs sur elle car le SAC fait partie des exigences de ces derniers.