La corruption pratiquée par des membres du BIANCO ?

La corruption au  sein du BIANCO ? Une des questions pertinentes posées par le RPDC au BIANCO Mahajanga lors de la séance de Questions-Réponses qui s’est tenue au siège même du bureau  d’anti-corruption à Mahajanga Be le vendredi 28 Novembre 2014.

Mr Eugène,  leader actuel du RPDC (Réseau Provincial de Défense des Consommateurs) et porte-parole lors de cette séance a posé maintes questions aux trois représentants du BIANCO (Bureau Indépendant Anti-corruption) : Mr Heremana Edmond, le Directeur  Interrégional  du BIANCO Mahajanga, Mr Andrianirina Laza,  Chef de Division d’Investigation et Mr Olivier Ratsimbazafy,  Chef de Division Education-Prévention.

Lors des échanges, les problèmes de concours de l’Etat, la corruption au sein du BIANCO ainsi que les manières fortes que les enquêteurs utilisent lors de leurs investigations ont fait des vagues.
SMais les représentants dénommés ci-dessus ont donné des  réponses claires et nettes. Dans cette lutte, Le BIANCO n’est que le pionnier mais tout le monde doit y mettre du sien.  Pour ce qui est de la  corruption commise par les membres, le Directeur  Interrégional  du BIANCO a affirmé qu’il ne peut porter garant de l’attitude de ses collègues mais si une telle allégation est prouvée, une mesure draconienne sera prise.

Durant une décennie, la manifestation de la vérité est l’unique objectif du BIANCO a-t-il rappelé. Toujours dans le but d’améliorer leur service pour les dix ans à venir, un atelier provincial aura lieu le 02 Décembre 2014 à Mahajanga tandis qu’un atelier national se fera les 16 et 17 décembre prochains à Antananarivo.

Le but de cette rencontre était également de concrétiser une collaboration efficace dans la lutte contre la corruption en vue d’une future convention de partenariat entre le RPDC et le BIANCO.