474 Maîtres FRAM dans la Région Boeny désormais devenu des fonctionnaires

La remise officielle des contrats de travail des Maîtres FRAM et Enseignants sortants du CRINFP (Centre Régional d’Institut National Formation Pédagogique) dans la Région Boeny a eu lieu ce lundi 23 Février 2015 à la Maison de la Culture Mahajanga.

Des dix milles Enseignants recrutés par le Ministère de l’Education Nationale l’année dernière, 474 Enseignants constitués par des Enseignants du préscolaire, ceux du primaire, du collège et ceux du lycée vont s’occuper de l’enseignement dans les six Circonscriptions scolaires de la Région Boeny. Ces maîtres FRAM  continueront leur exercice au sein même de l’établissement ou ils étaient  avant  l’obtention du contrat. Par contre,   les sortants du CRINFP seront éparpillés dans toute la Région.

SD’après le Coach de l’Education Nationale de la Région Boeny,  Mme Ratsimisetra Felamboangy qui a représenté le Ministre de l’Education Nationale lors de l’événement,  » l’Etat n’a pas fait faux bon a ces Maîtres FRAM. Au contraire,  il a tenu  parole en recrutant ces derniers ».  Ainsi, à ces Enseignants donc de se montrer dignes  de la  confiance que l’Etat leurs a accordée. Car en plus des formations continues qu’on leurs a déjà dispensées, il y avait  également plusieurs journées pédagogiques à leur bénéfice.


Les critères de recrutement étaient  stricts et transparents. Ils sont basés sur l’âge, l’ancienneté, les diplômes obtenus et leur conduite au travail. Le Chef du Cabinet de la Région Boeny, Mr Hemedy représentant le Chef de la Région,  a remercié le Président de la République Hery Rajaonarimampianina d’avoir offert  ce recrutement collectif de ces Maîtres FRAM. Il a aussi rappelé à tous ces enseignants que certes la rémunération de tout  travail fourni importe mais surtout  l’enseignement et l’éducation qu’on transmet à nos enfants sont également d’une valeur encore plus importante.

SPour les Maîtres FRAM qui ne sont pas encore recrutés, le règlement de leur subvention est actuellement régulier et leurs espoir de devenir fonctionnaire n’est pas utopique car le Ministère de l’Education Nationale compte de nouveau recruter  50 000 Enseignants  dans toutes les CISCO de Madagascar.