L’État adopte une nouvelle politique de gestion des ressources naturelles

Un transfert de gestion des ressources marines a eu lieu à Atrema dans la commune rurale de Katsepy, district de Mitsinjo le samedi 20 juin 2015.

C’est une grande  première dans la Région Boeny que l’État cède la gestion de 2 000km2 de surface marine abritant plusieurs ressources naturelles aux Communautés de base par le biais de la confédération FMT ou Fikambanan’ny Mpanjono Tanteraka.

SONY DSC

Cette décision a été prise pour mieux préserver le peu  qui reste de ces richesses. Il est à retenir que cette zone se spécifie par la présence des phanérogames,  une sorte d’algue qui renferme l’alimentation des poissons. On y trouve aussi des récifs coralliens à l’état naturel  qui protège les côtes.

Avant la signature du cahier des charges, nombreuses étapes ont été franchies pour mieux  élaborer une convention consensuelle entre les différentes parties prenantes.

Plusieurs autorités ont honoré ces associations de base par leur présence vue l’importance de ce transfert. Le ministre des Ressources halieutiques et de la Pêche a été représenté par son Directeur du Cabinet Mr Jean Lys Hevidrazana lors de cet événement. Il a également insisté sur le fait  que les membres de la FMT doivent être sévères envers ceux qui transgressent les règles préétablies.

SONY DSC

Quant au Directeur du développement régional Mr Johanesa Fernand qui a  représenté le Chef de la Région Boeny Saïd Ahamad Jaffar, il a ajouté que  cette signature révèle d’une grande importance car la survie et l’avenir même des ressources maritimes dans cette zone en dépend.

Actuellement, l’État en collaboration avec la coopération allemande PAGE (Programme d’appui à la gestion environnementale)-GIZ a adopté une nouvelle politique qui  consiste à gérer les ressources naturelles en premier lieu avant de les exploiter dans le but de préserver ces espèces comme il se doit.