Services fonciers dans le Boeny: un atelier de concertation régionale

« Faire du foncier un levier de développement durable grâce à la sécurisation de la diversité des droits, à la gestion foncière concertée et à la conciliation des besoins actuels et futurs en terre ».

C’est l’objectif général du ministère d’Etat chargé du Programme Présidentiel, des Infrastructures de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire » a déclaré son  Directeur interrégional à Mahajanga lors du l’ouverture officielle de l’atelier de concertation régionale pour l’élaboration de la Politique Nationale Foncière (PNF) au Bloc Administratif à Ampisikina Mahajanga le mercredi 15 juillet 2015.

La Directeur interrégional des Domaines           Le Chef de Région Boeny saïd Ahamad Jaffar, qui a lancé l’ouverture de l’atelier, a exhorté les participants, à savoir, les sociétés civiles, les représentants religieux et communautaires, les représentants des Collectivités décentralisées, ainsi que les responsables des Services techniques déconcentrés,  d’évoquer les problèmes récurrents qui minent le secteur foncier dans la région et d’y apporter des solutions pérennes. De continuer que c’est l’occasion pour tous d’être entendus.

Le Président de la délégation spéciale de la Commune Urbaine de Mahajanga a fait savoir que 70 à 80% des tâches à résoudre au quotidien au sein de sa circonscription touchent  le foncier d’où l’importance d’une telle réunion de réflexion et de collecte d’informations.

Cinq orientations et axes stratégiques ont été ainsi définis comme base d’élaboration de la PNF à savoir, sécuriser les droits dans leur diversité, gérer et planifier de façon concertée les usages du foncier urbain et rural, faciliter l’accès et la valorisation du foncier urbain et rural, améliorer et mettre en synergie la décentralisation et la déconcentration de la gestion foncière, s’engager sur la transparence et la redevabilité.