L’amélioration qualitative de l’économie dépend du développement local

Deux ateliers de consultation en vu de l’élaboration des Schémas Régionaux de l’Aménagement du Territoire  (SRAT) de  Boeny se sont  tenus pour, respectivement,  les districts de Mahajanga II les 19 et 20 Avril à l’hôtel le Coc Lodge Mahajanga et de Marovoay  les 21 et 22 avril 2016 au Collège catholique du lieu.

Le SRAT étant un document de planification qui établit les lignes directrices de l’organisation physique du territoire  est conçu de manière à faire ressortir une vision régionale du développement durable. Ainsi, pour sa concoction, la Région Boeny a décidé de commencer par les recueils  d’idées fournis par ces deux districts.

Des experts en économie, en environnement, en géographie et en urbanisme sont donc venus sur terrain afin d’effectuer des études spécifiques.  Les ateliers consistaient premièrement à  la vérification des données que les services techniques leurs ont fournies, deuxièmement  à  apporter des informations supplémentaires et troisièmement à préciser les enjeux et potentialités de chaque district.

atelier SRATEn tant que  premier responsable du développement, le Chef de la Région Boeny Saïd Ahamad Jaffar  était présent lors des deux ateliers. Il a démontré l’importance du SRAT et son utilité en tant qu’outil majeur de développement. « L’amélioration qualitative de l’économie dépend du développement local et pour y arriver il faut être bien équipé » a-t-il souligné.

A noter que le développement devrait dépendre de la vocation du territoire. D’où ces ateliers visent aussi à mettre en exergue l’efficience territoriale. Pour le district de Mahajanga II,  il a été ainsi conclu que ses avantages résident non  seulement  dans sa situation géographique laquelle est à proximité de Mahajanga mais également dans le fait qu’il est déjà une zone à industrialisation progressive. Quant à Marovoay, il n’est plus un secret pour personne en tant que district à vocation rizicole. Et justement,  le problème d’ensablement des rizières à Marovoay est à résoudre si on veut Y faire de la riziculture un secteur clé dans son SRAT.

Pour les districts de Mitsinjo, Soalala et Ambatoboeny, ils recevront respectivement leur atelier chez eux au plus tard le 05 juin afin de conclure les collectes  de données qui s’avèrent être  indispensables à l’élaboration des SRAT de la Région Boeny, qui seront empilés en un document similaire à un Atlas régional plus tard.

Séance plénière