Boeny: visites de l’ambassadeur de l’Inde et celle de l’Afrique du Sud à Mahajanga

Le vendredi 4 Août 2017, le Chef de la région Boeny, Mr Saïd Ahamad Jaffar a reçu au Palais de la Région, au Bord de la mer Mahajanga Be,  les visites successives de deux ambassadeurs. A savoir, celui de l’Inde, Mr Subir Dutta et, celle de l’Afrique du Sud, Mme Mau Vuyelwa Dlomo.

L’ambassadeur  de l’Inde

La première visite fut celle de l’Ambassadeur de l’Inde qui est de passage à Mahajanga pour  préparer un grand évènement culturel indien qui s’effectuera ici ce mois d’août. Les sujets de son entretien avec le CR Boeny s’orientent surtout sur des perspectives d’éventuelles coopérations entre la région et son pays, vu que Mahajanga est une des villes malgaches qui abritent le plus de ressortissants indiens.

Plusieurs domaines ont été ainsi discutés. Entre autres celui du développement de l’agriculture, où l’Inde va faire un don de 1000 tracteurs pour aider les paysans Malagasy. Côté éducation, l’Ambassadeur  propose une offre de bourses d’étude pour les étudiants ou fonctionnaires malagasy. Les intéressés  doivent maîtriser l’anglais et résident dans la région Boeny, précise-t-il.

Tandis que sur le domaine culturel, le Chef de la Région Boeny  lui remis à mains propres, en guise de demande de financement, un dossier sur le projet de réhabilitation du théâtre de verdure  Banja Toalaza, le seul espace en plein air de Mahajanga où tous les grands shows de toutes catégories se tiennent, mais  jusqu’ici sans aucun entretien.

L’ambassadrice de l’Afrique du Sud

La seconde visite reçue par le CR Boeny était celle de l’Ambassadrice de l’Afrique du Sud, Mme Mau Vuyelwa et celle du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, venues à Mahajanga pour la clôture de la célébration du «Mandela day» à l’Université de Mahajanga le samedi 05 août 2017.

A l’ambassadrice alors profiter de cette visite pour parler du renforcement  de la coopération récente qui s’est tissée entre l’Afrique du Sud et la région Boeny.  Parmi ses propos, elle a insistée pour qu’on fasse part aux jeunes de la région l’existence de cette coopération naissante, afin que ces derniers puissent déjà en tirer profit ou se basent avec,  pour faire des projets d’avenir.

Puis elle a tenu à souligner  qu’outre les festivités organisées autour du  «Mandela day» le but de la célébration de cette journée est surtout de véhiculer un message de paix.

Quant au CR Boeny Mr Saïd Ahamad Jaffar, conscient de l’importance capitale de ces deux visites, iI a également profité de l’occasion pour présenter à chacun des diplomates plusieurs alternatives de coopération bilatérale surtout en matière de développement. Il leur a ainsi respectivement exposé les potentialités de la région, notamment  celles des produits halieutiques, celles de l’agriculture,  le black eyes  en particulier, ou encore la richesse culturelle sakalava.